A tous les bipolaires

Dialogue sur la maladie
 
Neptune Bibliotheque Entraide Action sur Troubles Psy
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Ce site a malheureusement perdu ses animateurs
Si, comme nous, vous en avez apprécié le sérieux et le ton, si vous appréciez l'entraide et de l'information actualisée, un nouveau site prend le relai depuis aout 2013 : Neptune

Partagez | .
 

 Descentes incontrôlables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gwendoline



Nombre de messages : 1
Age : 21
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Descentes incontrôlables   Jeu 4 Avr - 18:32

Bonjour à tous !
Bon voilà je pense qu'il est désormais une nécessité de parler d'un sujet que personne dans mon entourage ne peut comprendre.. J'ai bientot 16 ans et j'ai passé l'an dernier des périodes horribles, je suis tombée en dépression suite à de gros problèmes familiaux. Mais mon psy était extrèmement cher pour peu de résultats, ce qui fait que j'ai tout arrêté du jour au lendemain. Pour en revenir au sujet principal, je pense être bipolaire, j'ai eu une révélation en tombant sur un article d'un "marie claire" ! Je vis un quotidien horrible et je suis un poids pour toute ma famille. L'ambiance de la maison dépend de moi, ce qui désespère mes parents et les fatigue terriblement. Je suis ingérable, je passe de la joie intense et profonde, un état d'excitation indescriptible, (dans ces moments là j'ai une extrème confiance en moi, je me sens prodigieuse, capable de tout, magnifique, pleine d'amis) et puis un rien peut me faire "basculer". Un simple petit élément qui parait souvent anodin aux yeux des gens (un reproche d'une quelconque personne par exemple), déclenche chez moi des excès de rage et de tristesse. Tout d'un coup je deviens désagréable, je me ferme et je me sens nulle, dénigrée, oubliée, sans intérêt.. Même si je commence à me connaitre et que je suis capable de me situer dans ces catégories, cela reste impossible à contrôler ! Ma mère se moque tout le temps de moi et dit que je suis "cyclotimique". Sauf que moi je me rends compte que ce sont bien plus que de simples changements d'humeur. J'ai deux personnalités totalement différentes, et cela m'effraie.
Afin de ne jamais me retrouver seule avec moi même, je fais en sorte d'être tout le temps occupée et je prévois sans cesse des choses, l'idée de ne pas être avec un ami ou de ne pas faire quelque chose de défini me terrorise ! Mais les conséquences sont que je ne travaille plus, et ce semblant d'organisation devient un nid de désorganisation total. Mes parents ne savent plus quoi faire de moi, je sors tout le temps et j'essaye de penser à rien, de rencontrer toujours de nouvelles personnes pour oublier oublier et paraitre normal. Quand je suis mal, je peux être parano, je suis agressive, et je traque mes amis, je les harcèle de messages pour combler un manque d'affection que je ressens dans mes descentes. Sauf que j'ai l'impression d'être toujours abandonnée, car eux ne comprennent pas ce que j'attends d'eux et c'est un cercle vicieux ! A force de faire ca j'ai peur de les faire fuir ! En une journée je peux tout vivre à la fois, quand je rentre chez moi je suis dans un état d'épuisement AFFREUX, je suis incapable de bouger, j'ai envie de manger et de dormir. Je dors beaucoup mais jamais assez visiblement, je dors en cours, et mes professeurs ne font que noter mon "manque d'investissement", selon eux je suis assise mais absente, et évidemment ils dénoncent en masse ma somnolence... J'ai vraiment besoin d'aide car mes états s'empirent et ma vie aussi, j'ai toujours été une élève excellente et là c'est la chute, je fais des choses qui ne me correspondent plus, je suis très influencable et très faible.. J'ai déjà envisagé de partir vivre 6 mois en Allemagne avec un organisme lycéen, mais j'ai réfléchi et je me suis dit que fuir n'était pas la bonne solution tant que ce j'étais n'aurait pas changé. Merci à tous
Revenir en haut Aller en bas
koala



Nombre de messages : 26
Age : 36
Localisation : tarn
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Descentes incontrôlables   Sam 6 Avr - 16:52

bonjour,
j ai ete diagnostique bipolaire en octobre 2012,l annee de mes 30ans. ce que tu d ecrit ressemble bcp a un trouble de l humeur.consulte un psychiatre dans un cmp,il n y a pas de frais a avancer,il te donneras un traitement.ne reste pas dans cet etat.c
Revenir en haut Aller en bas
Iisis



Nombre de messages : 4
Age : 44
Localisation : Guyane
Date d'inscription : 16/05/2013

MessageSujet: Re: Descentes incontrôlables   Lun 20 Mai - 2:00

Quand je te lis, je me retrouve...
Difficile de t'aider car je ne sais pas comment faire moi aussi...
Moi, c'est sport à outrance, des amis sur qui je peux compter (je leur dis juste que c'est à cause de mon enfance très difficile que je suis ainsi..).
Allez courage... On est là...
Revenir en haut Aller en bas
debarnot bruno



Nombre de messages : 6
Age : 63
Localisation : allier
Date d'inscription : 09/05/2013

MessageSujet: Re: Descentes incontrôlables   Sam 25 Mai - 21:15

bonsoir il ne faut pas baisser les bras Va dans un cmp tu maitrise moralement la maladie c est enorme tu es jeune les soins seront eficace plus rapidement bonne chance bruno 03
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Descentes incontrôlables   

Revenir en haut Aller en bas
 

Descentes incontrôlables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ENERGIE ET TAUX VIBRATOIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A tous les bipolaires :: Détendez vous-