A tous les bipolaires

Dialogue sur la maladie
 
Neptune Bibliotheque Entraide Action sur Troubles Psy
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Ce site a malheureusement perdu ses animateurs
Si, comme nous, vous en avez apprécié le sérieux et le ton, si vous appréciez l'entraide et de l'information actualisée, un nouveau site prend le relai depuis aout 2013 : Neptune

Partagez | .
 

 mon fils de 21 ans est bipolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
claireb



Nombre de messages : 1
Age : 50
Localisation : angers
Date d'inscription : 21/04/2013

MessageSujet: mon fils de 21 ans est bipolaire   Mar 23 Avr - 8:59

Bonjour,
C'est la 1ère fois que je viens sur un forum de discussion . Tout est un peu flou dans ma tete mais j'éspère que vous me comprendrez.
Voilà, j'ai mon fils de 21 ans,que j'aime passionnément, qui est bipolaire. Son diagnostic est tombé en aout alors qu'il avait accepté d'aller chez le psy de son papa (avec qui je suis divorcé depuis sa naissance) , lui meme bipolaire.
Depuis tout petit, Pierre était turbulent et quelque part différent. Je l'ai emmené voir des psys qui n'ont jamais rien découvert sinon un enfant difficile colérique et trop gaté. Je l'ai entouré d'un amour peut etre envahissant . Son adolescence a été terrible. Renvoi des écoles, renvoi du foot, sorties nocturnes sans permission (il me poussait et sortait à 15ans). Parfois, il ne rentrait pas. Il buvait (toujours d'ailleurs), fumait de la drogue(toujours aussi), nous volait de l'argent, je suis meme allée le chercher au commissariat. Dur , très dur . Il était cependant très calin et avait des périodes où il était un ange.
A 16 ans, il fait un apprentissage en cuisine ( comme mon mari actuel, qu'il admire et qu'il adore). Il a la chance d'etre dans un très beau restaurant (3étoiles) et se passionne pour la cuisine. Il sort beaucoup, on subit quelques crises( coup de poing dans le mur, disputes terribles...) . Il réussit son examen et veut commencer à travailler. Comme il veut son indépendance, on lui trouve un petit appartement (dont il ne paiera jamais le loyer!!!). Il reste 2 mois à sa 1ère place et là commence des changements répétés de patrons. Il donne démission sur démission, se met continuellement dans le rouge à la banque, se saoule avec ses copains, fume des pétards à ne plus reconnaitre son beau visage. Il vit dans le sud (nous sommes dans l'ouest) et ne nous donne plus de nouvelles. Il a un traitement (décapote) qu'il ne prend surement pas. Je sais qu'il peut "péter un cable" n'importe quand et je suis inquiète en permanence. Son papa est actuellement en phase dépressive et nous ne voulons pas l'inquiéter, donc lui en parler.
Aujourd'hui, je sais qu'il est dans le sud, mais je ne sais pas où. On a appris qu'il a quitté , encore sa dernière place. Il a beaucoup de copains et je pense qu'il est logé chez l'un d'entre eux.
Mon mari m'a proposé d'aller le chercher la semaine prochaine. Est ce une bonne solution? Nous avons fait tellement de choses pour lui que je ne sais vraiment plus quoi faire pour l'aider. D'ailleurs, est ce l'aider d'etre toujours là pour le sortir des mauvais pas ? Faut il le laisser tomber très bas ? (je n'y arriverais pas) .
Je lis souvent que les bipolaires n'ont pas de sentiments pour leurs proches et que nous souffrir ne les affectent pas. Est ce vrai?
Tout est un peu confus dans ma tete et je souffre beaucoup de cette situation. Le savoir malheureux est terrible pour moi qui l'aime tant. C'est mon fils , mon sang, ma chair ...et je pleure d'etre si inefficace depuis tant d'années.
On me dit souvent de me protéger et de penser à moi mais quand on aime autant son enfant, c'est impossible.
A bientot j'éspère
Claire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mon fils de 21 ans est bipolaire   Mer 22 Mai - 20:07

Bonsoir Claire.

Ton histoire me fait penser à celle de mon compagnon (ex compagnon, c'est un peu confu).
Il a 38 ans, est bipolaire depuis.... plusieurs années mais je ne sais pas exactement. Sa mère l'était aussi.

Ses parents sont divorcés depuis ses 4 ans. Son père s'est remarié et a quitté le nord pour vivre dans le sud lorsqu'il avait 12 ans.
Dans ton histoire, je vois un peu le père de mon ami qui se bat encore aujourd'hui... alors qu'en tant que parent d'un adulte de 38 ans on aurait envie de se dire que notre enfant est responsable, se prend en main, a une famille... c'est loin d'être cela...

Il y a environ 4 ans, lorsque sa maman est décédée, son père est venu le chercher dans la région (nord) pour le ramener avec lui à plus de 1000km. Je connais l'histoire vue par son père, l'histoire d'un papa qui avait envie de "sauver" son fils. Malheureusement, mon ami n'a jamais vu cela comme une aide, une nouvelle chance dans la vie, dans Sa vie (là où il vivait il était toxicomane et fréquentait des gens qui l'étaient aussi, forcément) il m'a toujours parlé de ce moment comme une imposition de la part de son père qui n'aurait pas pris en compte ses envies, ses besoins... il s'est laissé porté car il n'y avait que ça à faire... mais il lui reproche et le dialogue entre eux est très difficile ! Et pourtant, je vois les deux côtés, son papa s'accroche, ne le lâche jamais, essais toujours d'être là pour lui, pour lui remonter le moral, pour le rassurer... mais lui il voit souvent ça comme un jugement "mon père n'est pas fier de moi!"

Alors je ne sais pas non plus si un bipolaire se rend compte de la souffrance qu'il impose à son entourage mais par mon expérience je ne serais pas étonnée (ou peut être que je serais rassurée) que non car mon ami n'a jamais compris le mal qu'il m'a fait mais à "compris" (créé) des choses pour lesquelles je ne m'étais jamais plainte...

Je me suis séparée il y a quelques mois, j'ai imposé qu'il quitte ma maison, je lui ai soumis l'idée de se prendre un appart et il l'a fait (il a un travail actuellement). C'est la première fois qu'il s'est vu imposer quelque chose dans laquelle il "perdait" beaucoup... d'habitude, tout le monde faisait en sorte qu'il soit entouré, ne manque de rien, le comprendre car il revenait de loin, sa mère était décédée.... etc... toujours des raisons qui font qu'au final il n'a jamais eu à s'affronter lui même. Et moi la première : il a fait 900km pour venir vivre avec moi, c'est dur de trouver du travail dans une nouvelle région, il n'a pas d'amis ici.... toujours des raisons pour "l'excuser" de ses sautes d'humeurs (ne sachant pas à cette époque qu'il était bipolaire)

Aujourd'hui, pendant des jours il souffre, il est très mal, a perdu beaucoup de poids, vomis tous les matins, pleure beaucoup... et puis un autre un jour ça va bien, il gère les conflits du boulot, se voit même avoir un projet professionnel.... (très destabilisant pour moi!) mais je le laisse faire son chemin "tout seul"
je reste présente, mais distante à la fois...

Aussi, à savoir qu'il ne me dit pas être bipolaire, je crois qu'un médecin lui a dit un jour car il avait eu un traitement (lors de sa cure de désintoxe) et son père m'a expliqué que c'était pour "lisser l'humeur" c'est là que j'ai compris que le problème était réel... mais il a pris le traitement 3 mois et fini... disant qu'il allait mieux ou que le médecin lui avait dit qu'il allait mieux... ? et pour ma part je lui ai demandé de revoir un médecin pour recommencer ce traitement... il a refusé. donc il ne prend rien et ne reconnait peut être tout simplement pas cette maladie...

Alors voilà, je ne sais pas si mon expérience pourra t'aider... cela dit, pour ma part c'est un petit ami et je sais ô combien un enfant est un lien bien plus fort et que les sentiments sont parfois bien plus difficiles à mettre de côté...

Un jour quelqu'un m'a dit "c'est peut être en acceptant toi même de ne pas pouvoir l'aider que tu l'aideras le mieux" à méditer Wink

Je te souhaite bon courage et tout le meilleur à venir.
Revenir en haut Aller en bas
 

mon fils de 21 ans est bipolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» mon fils de 11 mois se reveille ds la nuit
» Jésus fils de Marie
» nervosité extrême la nuit pour mon fils de 10 ans
» a 2 ans mon fils ne veut pas dormir tout seul
» mon fils a les selles molles depuis une semaine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A tous les bipolaires :: Venez nous parler de votre maladie-